REGARDS CONFINÉS #3 : l’enfer c’est les autres

Les amis, on y est : ce soir, après un mois enfermés, notre confinement va être reporté et dieu seul sait pour encore combien de temps. Alors pour vous aider à garder le cap et à RESTER CHEZ VOUS, je vous ai concocté une petite sélection pour vous rappeler à quel point les gens sont pas si chouettes que ça. Je vous assure, vos voisins, vos amis, votre conjoint ou même votre famille : c’est loin d’être un cadeau parfois. Alors pourquoi avoir envie de sortir alors que vous êtes si bien avec vous même ?

Petite sélection pour vous montrer à quel point….l’enfer, c’est les autres ! 😀

1. Les voisins, c’est creepy

Funny Games US de Michael Haneke est un remake du film éponyme de 1997 réalisé…par Haneke lui même. Un remake plan par plan qui est également son premier film en anglais et tourné aux Etats Unis. Pour vous resituer, le film raconte l’histoire d’une famille qui se rend dans sa résidence secondaire afin d’y passer l’été. A peine sont ils arrivés, Peter, un invité de leurs voisins, se présente afin d’emprunter des œufs. A partir de cet instant, les choses vont prendre un tournant absolument terrifiant.

Le film de 1997 est incroyable, entendons nous bien. Mais la version US est plus moderne et surtout, elle est portée par un casting absolument parfait. Tim Roth et Naomi Watts sont incroyables de justesses et apportent une profondeur impressionnante au film de Haneke. Funny Games est un thriller psychologique extrême qui vous plonge dans vos pires cauchemars. D’une justesse scénaristique exceptionnelle, c’est l’un des films les plus malaisants que j’ai pu voir.

Conclusion : gardez vos œufs pour vous, et n’ouvrez pas à vos voisins !

ATTENTION : c’est un film à ne pas regarder si vous êtes trop sensibles, et je précise qu’il a été interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie.

2. Sécurité routière

Duel de Steven Spielberg est un film qui vous fera passer l’envie de prendre la route en ces temps de confinement. Sur une route déserte, un homme se retrouve confronté à un énorme camion qui, pour une raison obscure, à décidé de le prendre en chasse. Un scénario simpliste qui donne lieu à une œuvre incroyable et qui vous donnera de sacrées sueurs froides.

Vous allez laisser la voiture au garage après ça, c’est moi qui vous le dis !

3. « Ohana », ou pas

Festen est l’un des films qui ne me fait ABSOLUMENT PAS regretter de ne pas avoir de grands diners de famille. Thomas Vinterberg est un réalisateur danois que j’affectionne particulièrement et qui a un talent d’écriture époustouflant. Dans ce film, sorti en 2018, il met en scène une fête de famille qui va se transformer en règlement de comptes. Avec une esthétique et un scénario assez classiques, Vinterberg parvient à faire éclater la violence dans toute sa splendeur. Délectable.

Après ça, vous ne pleurerez plus sur votre repas dominical manqué pour cause de confinement. Un petit coup de fil c’est largement suffisant non? 😉

4. Les retrouvailles de l’enfer

Harry, un ami qui vous veut du bien de Dominik Moll est le premier film que j’ai vu, seule dans mon salon, il y a une vingtaine d’années. J’étais une enfant, je n’avais pas tout compris mais il m’a marquée profondément. Quelques années plus tard, je l’ai revu, et le malaise était toujours présent. Un film français particulièrement bien écrit, qui raconte comment un homme va s’immiscer dans la vie d’un couple, prétendant vouloir renouer des liens avec son ami d’enfance. Un cauchemar porté par l’incroyable mais terrifiant Sergi Lopez (César du meilleur acteur pour ce rôle), qui m’a fait frissonner pendant des années. De quoi vous faire réfléchir à deux fois avant de vouloir renouer avec n’importe qui !

5. Permis de tirer

La chasse de Thomas Vinterberg, oui encore lui, est l’un de mes films préférés. Pour son réalisateur, certes, qui impose une nouvelle fois son talent à l’écran. Pour son casting, car tout le monde connait mon amour inconditionnel pour Mads Mikkelsen qui livre ici une prestation incomparable. Mais aussi, et surtout, pour ce scénario et cette ambiance indescriptible. Quand tout un village se retourne et s’acharne contre un seul homme, qui dit la vérité? Où est la limite entre perversion et dénonciation? Quand s’arrête le besoin de justice pour laisser place à une vengeance aveugle? La chasse est un film qui retourne, qui vous tord le bide et qui vous laissera sur le carreau sans ménagement. Bon courage.

6. L’amour est aveugle

Get Out de Jordan Peele, ou comment la rencontre avec la belle famille pour tourner au cauchemar. Le premier film du nouveau maitre de l’horreur est aussi politique que dramatique. Un jeune homme noir se prépare à rencontrer la famille assez conservatrice de sa petite-amie. Une rencontre au sommet, qui nous plonge sans vergogne dans un monde absolument détestable. Un véritable coup de poing qui se foire un peu sur la fin mais qui vaut le détour ! Comme quoi, faut bien choisir vos crushs les amis !

Le film sera dispo sur Netflix prochainement et si vous voulez mon avis plus en détails, j’ai écrit un dossier entier sur Jordan Peele, juste ICI.

7. Moldus, prenez garde

On change de registre, avec Secrets de famille de Niall Johnson qui est une comédie anglaise comme on les aime. Avec un casting cinq étoiles (Maggie Smith, Kristin Scott Thomas, Rowan Atkinson etc), ce film est un petit bijou de comédie. Une famille totalement à l’abandon, un pasteur improbable et une gouvernante quelque peu…radicale, interprétée par notre chère Maggie Smith : un cocktail explosif pour une réussite absolue ! Drôle, profond et incroyablement bien écrit, Secrets de famille est un film qui fais du bien, mais qui donne également bien envie de rester chez soi, au chaud et d’envoyer balader tout êtres humains qui oserait vous approcher.

8. Home Alone….enfin, pas tout à fait.

La Famille Tenenbaum, évidemment, ne pouvait pas ne pas apparaitre dans cette sélection. La comédie improbable de Wes Anderson est l’exemple même de l’enfer en famille ! Un père insupportable, prétendument malade, tente de renouer avec ses enfants et s’invite dans la maison familiale. S’en suit une avalanche de règlements de comptes, d’humour et de grincements de dents. Avec encore un casting merveilleux que vous allez adorer détester, La Famille Tenenbaum est loin d’être une comédie comme les autres. Une cohabitation insupportable à voir et à vivre, qui va vous faire apprécier votre solitude pendant quelques temps !

9. Amen !

Joyeuses Funérailles de Frank Oz est une de mes comédies anglaises préférées. Le parfait dosage entre humour noir, violence, comique de situations et écriture aiguisée. De quoi rire un bon coup face à l’absurdité de certaines réunions de famille qui tourne mal.

Et voilà, j’espère que cette sélection vous aura plu et vous aura permis de relativiser et vous dire que, finalement, les autres, ils nous manquent pas tant que ça 😛

Et si au contraire, vous sentez que vous allez craquer et que vous avez grandement besoin de vous évader, j’ai consacré le numéro précédent à la liberté : juste ici !

Tenez le coup, et on se retrouve très vite pour un nouveau numéro ! En attendant, n’hésitez pas à partager cet article et à me dire quels sont vos films favoris parmi la sélection. 😉

Une réflexion sur “REGARDS CONFINÉS #3 : l’enfer c’est les autres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s